Nous sommes le 24 Jan 2018, 11:21

Heures au format UTC





Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
  Sujet précédent | Sujet suivant 
Auteur Message
MessagePosté: 03 Jan 2018, 15:44 
Hors ligne
Bretonnier des sommets
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mai 2011, 10:07
Messages: 849
Bonjour, et bonne année 2018.
Gaël Le Boulaire, a soulevé un sujet, qui est certainement d'actualité, celui des allures inhérentes aux races continentales, dans les Field trial.
Jacques Joret, indique que le post sur la bécasse, n'est pas le sujet de discussion, pour les allures des chiens continentaux, il a raison, je me permets d'ouvrir un nouveau post, pour ne pas louper les commentaires que fait Gaël Le Boulaire et qu'il doit s'il le peut remettre dans ce sujet, les administrateurs pourront faire cet effort pour la nouvelle année?
Je dois dire, que je suis entièrement d'accord avec Gaël Le Boulaire, nous assistons a une dérive, qui risque de nous embarquer dans une voie qui n'est surement pas la bonne, revenons à ce qu'écrit Monsieur Darrigade et qu'a repris avec apropos Jacques Morrier, le style c'est l'expression d'une race.
Cordialement

_________________
Dominique Suard.


Haut
 Profil  Pas de position géographique communiquée  
 
MessagePosté: 03 Jan 2018, 16:36 
Hors ligne
Champion

Inscription: 20 Oct 2017, 15:07
Messages: 72
Que pensez-vous de l'évolution de notre petit breton depuis 10 ans ?

Moi ce que je pense :
Ce que je vais vous dire concerne le breton ... mais le discours est malheureusement vrai pour la plupart des autres races de continentaux.
Je raisonne surtout sur les fields de Printemps.
Je trouve que plus ça va ... plus tous les continentaux ont une quête uniforme.

Sur les 5 dernières années par exemple : si on prend tous les bretons "récompensés" ( Echelles de valeur, Championnats d'Europe ... ) ... combien courent vraiment comme des bretons ?
Par exemple combien "roulent" vraiment ?
Je pense que c'est un effet indirect des fields ...
Combien de fois j'ai entendu : " Tu comprends ... il y a de moins en moins d'oiseaux ... donc on a intérêt à avoir des chiens de plus en plus rapides qui prennent de plus en plus de terrain, si on veut qu'ils aient le maximum de chances de pouvoir prendre un point !"
Certes
Donc ....

Mais cela concerne toutes les races ... j'ai vu par exemple la saison dernière un braque français qui courrait vraiment comme un pointer ... sans la queue !!
Mais les responsables sont en partie les clubs de races ( ne nous voilons pas la face ) ... mais aussi et surtout les juges.
Chaque race a ses caractéristiques qui leur sont propres ...
Je ne résiste pas à vous relater un exemple réel :
Dans un concours au printemps dernier, j'ai vu un épagneul français courir ...
Commentaire du juge à son conducteur : " Votre chien j'aime beaucoup, il "barde" vraiment ... il y a très longtemps que je n'ai pas vu un épagneul français courir comme ça ... "
Les bras m'en sont tombés.
Sûrement une nouvelle race : Epagneul Anglais ... ou Setter Français ???

Pour conclure : Les fields sont théoriquement faits pour sélectionner les meilleur(e)s reproducteurs et lices ...
Je ne suis pas sûr que depuis quelques temps nous soyons vraiment sur la bonne voie ... et que malheureusement nous nous éloignons de plus en plus des caractéristiques propres de notre petit breton.
Qu'en pensez vous ?
Qui est responsable d'après vous ?

J'espère que beaucoup de passionnés me répondront, me donneront leur sentiment, et m'éclairerons.
Bonne fin de saison.
GLeB


Haut
 Profil  Pas de position géographique communiquée  
 
MessagePosté: 03 Jan 2018, 21:27 
Hors ligne
Bretonnier des sommets

Inscription: 19 Mai 2004, 11:53
Messages: 872
Localisation: Loiret 45700 - France
Bonsoir,

Eternel débat ... qui a été ouvert maintes et maintes fois pour parfois quelques discussions à bâtons rompus et le même résultat:

Le style du Breton aujourd'hui, tout le monde ou presque s'en ...moque .

Et comme il est désormais de coutume de distribuer les CACIT à des chiens qui ont certes probablement et surement de grandes qualités mais qui n'ont rien de ...breton, alors ?

Faut-il encore en parler ?
N'est ce pas parler dans le vide ?

et les rares stylistes , qui en parle ? ou pire encore (satané sacrilège): qui les utilise ?

Doit-on rappeler que le Breton le + brillant des 20 dernières années, R'Vampire du Mas d'Eyraud a été dénigré par son propre club de race ?
Doit-on rappeler que tout a été mis en oeuvre pour qu'il reproduise un minimum ?
Combien a t'il fait de saillies pour combien de chiens d'Exception ? Qui peut en dire autant ?

Tout cela, je l'ai déjà écrit, je le répète et j'invite même les Amateurs de Bretons (au sens qui "Aiment" le Chien plutôt que leur personne) à aller constater sur le terrain en action de chasse dans sa descendance ou pour les friands de calculs à regarder le nombre de sujets issus de lui et de femelles différentes , avec leurs résultats.
Les chiffres parlent d'eux mêmes.

J'ai essayé de montrer, d'expliquer à des tas de personnes les différences . Peine perdue pour la plupart.

Le Breton se classe, beaucoup et partout . Très bien , alors fermons les yeux sur le reste, le style en particulier, les qualités naturelles de chasse par ailleurs, d'endurance, de prise de point, d'autorité, de fermeté d'arrêt naturelle, ...

Beaucoup opposent Style et Efficacité alors que les 2 sont possibles ...ensemble, peut être pas facilement mais possible.

Et le système de "sélection" (si on peut encore parler de cette dernière) s'éloigne de + en + de la chasse et donc des chasseurs.
Ah ces chasseurs qui ont eu des fils de ... qui en sont écoeurés, pas tous mais un certain nombre et qui ne savent plus vers qui se tourner .

Il faut continuer ver cette voie du succès:
- désintérêt pour le style qui est l'Expression d'une Race . Comme JC Darrigade, je le maintiens
- Manque de détection et formation de juges connaissant réellement le Breton pour en avoir élevé, dressé et présenté avec succès (il y a pourtant dans les bretonniers, des personnes qui connaissent bien LE BRETON. Ce sont ceux là qu'il faut encourager pour qu'ils deviennent juges car eux pourront expliquer aux autres ce qu'est 1 Breton)
- Mise en avant de chiens parfaitement conditionnés, stéréotypés, et qui récitent parfaitement une leçon de façon mécanique

Quand on ne veut pas suffisamment se remettre en cause, alors on prend le risque d'aller dans le mur et de se faire dépasser.
A titre d'exemple, j'ai écrit déjà il y a quelque temps, qu'1 race était en plein essor, avec d'Authentiques Passionnés du Chien comportant des éleveurs qui échangent, font preuve d'humilité et d'Ambition. Cette Race c'est le Braque Français Type Pyrénéen auquel on pourrait rajouter le Gascon.
Si on fait le ratio, Nombre de chiens présentés nombre de classements et de champions...plus tout le vivier de jeunes qui pousse derrière, alors le Breton est ...derrière (sauf en nombre de naissances) . Pourquoi ? pour les raisons citées et aussi car il y a parmi ces éleveurs, de très nombreux utilisateurs chasseurs

Félicitations à Gael Le Boulaire qui a changé de pseudo, mais qui , courage fuyons, écrit toujours avec une belle plume, je l'accorde, et pertinence souvent, a réussi à revenir sur ce forum.

Mon attachement au Breton, personne ne pourra jamais me l'enlever car je l'adore mais je reste convaincu (certains l'ont prouvé) que les bretons stylistes efficaces existent et que ce sont ceux là qu'il faut mettre en avant, pas es autres.
Avoir un breton efficace et performant, ce n'est pas difficile et à la portée de tous, mais c'est comme une pizza sans sauce tomate ou sans fromage.

_________________
Jacques Morrier
Chasseur avant tout et surtout ... avec des chiens bien sûr.

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCEQFjAA&url=http%3A%2F%2Fdomaine-de-fayet.chiens-de-france.com%2F&ei=h8eHVerUG8WLsAG1-6nYDA&usg=AFQjCNHjl95fBFU5o7LYUV0bGzhJrCX8rw&bvm=bv.96339352,d.ZGU


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 04 Jan 2018, 00:36 
Hors ligne
Docteur es Epagneul Breton
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mai 2005, 14:19
Messages: 1141
Localisation: Québec, Canada
Gaël Le Boulaire a écrit:
Cette Race c'est le Braque Français Type Pyrénéen auquel on pourrait rajouter le Gascon.


Étonnant, vu d'ici au Québec, où l'un des plus grands éleveurs et défenseurs de cette race a abandonné le type Pyrénées pour le type Gascon, en raison de l'évidence de retrempes de Pointer dans le Braque français de type Pyrénées...

_________________
Le meilleur ami du chasseur


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 04 Jan 2018, 17:33 
Hors ligne
Docteur es Epagneul Breton
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Nov 2003, 20:25
Messages: 1143
Localisation: CAEN (14) BRETTEVILLE SUR ODON
Monsieur MORRIER, je ne sais comment vous pouvez écrire que R'VAMPIR a été dénigré par son club de race, il serait bon de rappeler les écrits, si vous avez cette preuve.
R'Vampir a été un très grand chien, chacun a son propre avis sur ce chien, et vous ne pouvez l'empécher.
Personnellement, je n'ai pas été à la saillie de ce chien, mais j'ai utilisé un de ses fils (recommandé) qui est en Normandie et j'en ai été fort satisfait.


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 04 Jan 2018, 23:14 
Hors ligne
Bretonnier des sommets

Inscription: 19 Mai 2004, 11:53
Messages: 872
Localisation: Loiret 45700 - France
Pour répondre à Mr MORIN, vu que + de 90 % des bretons qui courent en concours de Fields Trials en France n'ont pas un galop roulant, vous croyez qu'il y a quoi dedans ?

Je suis depuis des années les concours, toutes races confondues (car je m'intéresse à chacune), il n'y a pas plus de BF pointérisés que de bretons qui courent comme tout sauf des bretons ...

Pour répondre à Mr BINET: interrogez donc le propriétaire de R'Vampire ... il vous confirmera ce que j'avance et comment expliquez vous qu'un chien aussi brillant, avec un tel palmarès ait reproduit si peu en France ???
Combien de personnes ai je entendu le dénigrer ? Combien de personnes quand je les interrogeais , pour certains me rapporter que ce qu'ils avançaient leur avait été transmis par quelqu'un du CEB ?
La fameuse histoire des dents, vous êtes bien le seul à ne pas en avoir entendu parler ... Pour résumer et faire simple AVANT R'Vampire on a voulu faire croire que le prognatisme n'existait pas et que c'est CE chien qui l'avait inventé !!!

En attendant, j'ai utilisé R'Vampire malgré toutes les mauvaises langues et jaloux de ce chien d'Exception, et également 1 de ses fils puisque j'ai été le 1er à en prendre 1 sur sa 1ère saillie.
Ma portée de 7 chiots avec R'Vampire: Aucun problème de dents (même 1 personne s'est permis d'ouvrir la gueule de sa fille au bout de la laisse lors de son CACIT à NURLU sans me demander mon avis ...) tous A en dysplasie en 1ère et 2ème génération. Je ne parle ici que de l'Aspect Sanitaire

Aujourd'hui encore, beaucoup bavent sur lui . Mais il faut regarder les rations nombre de saillies / CH et nombre de chiennes différentes.

Ceux à qui j'en ai parlé et orienté vers 1 de ses descendants m'ont tous remercié ...

Alors OUI je confirme ce que j'ai écrit Mr BINET.

Sur les 30 dernières années, il y a eu, si l'on regarde les ratios 2 grands raceurs:

L'un s'appelait EBERT de Keranlouan
L'autre R'VAMPIRE du MAS D'Eyraud

Ce sont les 2 étalons qui ont produit le + grand nombre de champions et de nombreux bretons stylistes

Les 2 éleveurs ont été largement critiqué également car on n'aime pas ceux qui réussissent.

Le 1er, que je connais bien est 1 GENIE (et son Génie va bien au delà de la race)
Les 2èmes ont prouvé par leur faible production et leurs résultats la qualité de leur savoir faire

_________________
Jacques Morrier
Chasseur avant tout et surtout ... avec des chiens bien sûr.

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCEQFjAA&url=http%3A%2F%2Fdomaine-de-fayet.chiens-de-france.com%2F&ei=h8eHVerUG8WLsAG1-6nYDA&usg=AFQjCNHjl95fBFU5o7LYUV0bGzhJrCX8rw&bvm=bv.96339352,d.ZGU


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 05 Jan 2018, 07:55 
Hors ligne
Prix Nobel de Bretonnie
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2003, 06:33
Messages: 2392
Localisation: 02-Aisne (Picardie)
Citer:
"La fameuse histoire des dents,"


Je pense qu'il y a confusion entre R'Vampire du Mas d'Eyraud né en 2000, et R'Vampire du Mas de la Combe, né vingt ans plus tôt et illustrissime champion lui aussi.

_________________
http://hameau.de.sorny.free.fr/


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 05 Jan 2018, 11:09 
Hors ligne
Champion

Inscription: 20 Oct 2017, 15:07
Messages: 72
Bonjour Monsieur Morrier,

Tout d'abord, vous devez vous tromper car j'ai découvert le forum qu'il y a seulement quelques mois par un ami m'en avait parlé.
Je suivais les échanges souvent intéressants mais trouvais que ça tournait un peu en rond et que ça faisait un peu "Club Anglais" ( ... un comble ) où tout le monde s'autocongratulait ...
Puis un jour quelqu'un a posé une question.
J'avais eu le même problème ... je voulus lui répondre pour lui faire part de mon expérience ... mais il fallait s'inscrire ... chose que j'ai faite, et que je ne regrette pas car le forum a l'air beaucoup plus ouvert que je ne le croyais.

Avec votre réponse à Mr Morin, vous répondez à un certain nombre de questions que je voulais vous poser.
Donc pour vous R'Vampire du Mas d'Eyraud a été "rejeté" par beaucoup, malgré ses grandes qualités, car on le soupçonnait d'introduire le prognatisme ??
J'ai bien compris ??

Vous avez l'air d'avoir abordé cette thématique depuis longtemps ... mais en vain et semblait vous être heurté à un mur.
Pourquoi ?

Vous écrivez "Et comme il est désormais de coutume de distribuer les CACIT à des chiens qui ont certes probablement et surement de grandes qualités mais qui n'ont rien de ...breton, alors ? "
Quelle est votre explication ?

Votre conclusion :
"Il faut continuer ver cette voie du succès:
- désintérêt pour le style qui est l'Expression d'une Race . Comme JC Darrigade, je le maintiens
- Manque de détection et formation de juges connaissant réellement le Breton pour en avoir élevé, dressé et présenté avec succès (il y a pourtant dans les bretonniers, des personnes qui connaissent bien LE BRETON. Ce sont ceux là qu'il faut encourager pour qu'ils deviennent juges car eux pourront expliquer aux autres ce qu'est 1 Breton)
- Mise en avant de chiens parfaitement conditionnés, stéréotypés, et qui récitent parfaitement une leçon de façon mécanique "
... n'est pas trés optimiste voire alarmante, vous qui à priori participez à beaucoup de fields ...

Alors que faire ?
Que proposeriez vous pour "redresser la barre", et repartir dans la bonne direction au sujet des allures bretonnes ... de nos bretons ??
Bonne journée
GLeB


Haut
 Profil  Pas de position géographique communiquée  
 
MessagePosté: 05 Jan 2018, 13:13 
Hors ligne
Prix Nobel de Bretonnie
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2003, 06:33
Messages: 2392
Localisation: 02-Aisne (Picardie)
Citer:
"ait reproduit si peu en France ???"


Trente saillies tout de même, en France, ce qui n'est pas rien! (réf: Livre d'élevage du CEB).

_________________
http://hameau.de.sorny.free.fr/


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 05 Jan 2018, 17:54 
Hors ligne
Bretonnier des sommets
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2003, 13:46
Messages: 833
Localisation: Mont sur Monnet, jura
Pierre WILLEMS a écrit:
Citer:
"ait reproduit si peu en France ???"


Trente saillies tout de même, en France, ce qui n'est pas rien! (réf: Livre d'élevage du CEB).


Gatsby à fait 33 saillies
Djazz à fait 27 saillies

R'Vampire a été utilisé par JM Hudo, membre du Ceb à cette époque, et Pierre Floiras actuel président.
Quand à ses allures, je n'en parlerais pas ne l'ayant pas vu courir.

Morphologiquement les bretons actuels sont dans l'ensemble bien mieux construit qu'il y a quelques années (quand on compare aux vidéos d'Arthenay dans les années 80, les bretons étaient plus long)
par contre on voit de plus en plus de bretons avec des avants bras longs et droits avec des chiens qui jettent des antérieurs


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 06 Jan 2018, 12:23 
Hors ligne
Champion

Inscription: 20 Oct 2017, 15:07
Messages: 72
Pour paraphraser Jacques, qui me faisait trés justement la remarque il y a peu sur un autre sujet, remettons "l'église au milieu du village"
En effet revenons au thème du post " les allures des continentaux en field "
Je remarque que curieusement, certains trés prompts à intervenir, sont relativement muets ...
Dois je en conclure qu'ils sont d'accord avec l'évolution de notre petit cob ?
Alors votre avis ?
Bon week-end
GleB


Haut
 Profil  Pas de position géographique communiquée  
 
MessagePosté: 06 Jan 2018, 13:50 
Hors ligne
Bretonnier des sommets
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mai 2011, 10:07
Messages: 849
Bonjour
C’est bien possible, qu’il y ait confusion entre les deux R’ Vampir !
R’Vampir "du Mas de la Combe" propriétaire éleveur et conducteur Dominique Covolo .
R'Vampire « du Mas d'Eyraud » éleveur Maudet, propriétaire et conducteur Manu Marco .
J’ai bien connu R’ Vampir du mas de la combe, j’ai même couru contre ou avec lui, ça dépend comment nous voyons les choses ?
Le prognathisme, était un des défauts de R' Vampir du mas de la combe, qui était certes un champion, mais qui n’aurait jamais dû être confirmé, le prognathisme, étant un des défauts majeurs, pour la non-confirmation !
Dans la même portée (celle de R Vampir du mas de la combe) il y avait deux sœurs de R’Vampir qui furent toutes les deux championnes de travail, sous la conduite de Dominique Covolo, il s’agit de Rose et Riva .
C’est aussi vrai, que les Bretons actuels, généralement, sont mieux construit, j’écris bien généralement.
De R’Vampir du Mas d’Eyraud, je n’en parlerais pas, je ne l’ai pas connu ! Je fais entière confiance au jugement de Jacques Morrier, qui lui accorde le plus large des crédits.

Thomas Chognard, a raison, morphologiquement les Bretons de travail se sont améliorés.
Je m’aperçois, que beaucoup de races, dans les continentaux, ont quelque peu ajouter du sang (Anglais), pour les sujets qui font des Field, je pense, que maintenant, il y a ce qu’il faut, n’allons pas plus loin, il ne faut pas perdre de vue que le Field est fait pour mettre en évidence des chiens qui sont des chiens de chasse pratique, pas des chiens qui font des « lacets » de plus de deux cent mètres de chaque côté (POUR DES CONTINENTAUX) nous arrivons dans la démesure, qui n’est certainement pas ce que recherche le chasseur du dimanche et des autres jours de la semaine. Si nous continuons dans cette voie, nous allons dans le mur. Des chiens qui vont vite et loin, oui, il faut quand même faire une différence entre continentaux et britanniques, ou alors, mettons tout ce petit monde dans le même panier, c’est celui qui va le plus vite et loin qui gagne, je dis non, ce n’est pas le but, les races existent, avec des différences, gardons ses différences, d’ailleurs, elles ont étés faites dans cet objectif.
Dans un Field, quelqu’un me faisait remarquer, « maintenant, pratiquement, tous les dresseurs ont dans le camion, un ou deux braques Français de type pyrénéen ! Que faut-il en conclure ?
Ça me rappelle ma jeunesse, ou Michel Vassenet, présenter des braques français avec succès, comme quoi, nous n’avons rien inventé, mais simplement repris.
Cordialement.

_________________
Dominique Suard.


Haut
 Profil  Pas de position géographique communiquée  
 
MessagePosté: 06 Jan 2018, 22:37 
Hors ligne
Bretonnier des sommets

Inscription: 19 Mai 2004, 11:53
Messages: 872
Localisation: Loiret 45700 - France
Bonsoir,

Je vais tâcher de répondre sans trop m'écarter du sujet.

Pour R'Vampire, j'ai dit ce que j'avais à dire et cela pourra faire l'objet d'un autre post MAIS il n'y a aucune confusion de ma part ...
Après libre à chacun d'utiliser qui il souhaite ... Je ne vois pas ce que d'autres étalons viennent faire en comparaison, qui plus est si on veut comparer comme l'initie Thomas Chognard, alors il faut tout comparer (Palmarès et Descendance directe), pas uniquement un nombre de saillies.

Je passe sur cet aparté.

Les allures ont fait l'objet de longs courriers détaillés (dont l'essentiel a parfois été détaillé sur ce forum) adressés à l'Ancien Président du CEB il y a déjà quelque temps. Il m'a répondu. Nous ne partageons ni la même analyse ni la même vision mais soit.
Onme reconnait, par ailleurs, malgré un tempérament "ronchon" , "râleur", dans mes rares qualités, d'être 1 personne qui critique de façon constructive, professionnellement et personnellement.

Pour reprendre quelques fondamentaux de bases:
- 1 bon présentateur de chiens ne fait pas obligatoirement un bon juge mais il me semble essentiel et indispensable pour avoir la légitimité nécessaire d'être passé par là, comme par l'élevage. Et je parle non pas des présentateurs qui font dresser par d'autres et/ou "s'amusent à présenter des chiens tous champions ou pas loin.
Il faut en effet, faire le distinguo entre ceux qui présentent leurs chiens dressés par d'autres et ceux qui dressent leurs chiens pour les présenter
Il n'y a qu'à ce prix, qu'on obtient toute légitimité.
Pour ne prendre que quelques exemples, Messieurs Riva, Gaudin, Joncour, et quelques autres (pour ne parler que des bretonniers) ont ou avaient cette légitimité là
Car avant de juger, il faut bien connaître.
ET pour bien connaître il faut expérimenter et pendant longtemps.

DONC Détecter, former, encadrer et promouvoir des personnes connaissant parfaitement LA Race, pas ceux qui font cela pour de mauvaises raisons.
Car quand on Aime (du verbe ...AIMER) , on veut tout savoir sur 1 race
Et pour tout savoir, l'information que l'on a pas, on va la chercher chez ceux qui savent, qui l'ont et qui sont disposés à la partager (Personnellement c'est ce que j'ai fait, notamment avec Patrick Morin, qui est pour moi bien au dessus de son papa, 1 véritable pionnier lui de la race, quand à la psychologie canine et sa capacité d'analyse et de remise en cause).

Se lever 1 matin en se disant : "tiens je ferai bien juge aujourd'hui ? " en grossissant un peu l'affaire. Ca fait gros , très gros !!! et est-ce servir LA Race ? NON

Quand on Aime 1 Race (toujours du verbe AIMER), on veut ce qu'il y a de mieux pour elle, pas le - bon, pas la médiocrité, pas l'incompétence ou le manque de connaissances

- Les CACIT et leur distribution: OUI je confirme mes propos, à savoir que bien trop souvent onn les ...DONNE ! alors que cela ne devrait être réservé qu'à des sujets parfaitement dans le style.
Ex: j'ai fait 1 video de printemps de bretons à qui on a donné 1 ou plusieurs CACIT . Il est facilement prouvabe par l'image que c'est un style qui n'a rien à voir avec celui du breton tel qu'il est défini
Alors pourquoi ? C'est simple et cela reprend mes propos du dessus. Il y a de - en - de juges connaissant parfaitement le style du breton et ceux qui le connaissent sont rarement et/ou pas assez dans les barrages ou en infériorité numérique (car Rappel: 3 juges officient pour un barrage dont 1 Président).
DONNER 1 CACIT à 1 chien qui ne le mérite pas , Est ce OEUVRER et Aimer (toujours et encore du verbe AIMER) 1 race ?
Est-ce agir dans un but sélectif ? NON ou un nivellement par la bas alors ...

A ce sujet, je me souviens d'un échange avec un juge Etranger que je connais assez bien, certes pas Bretonnier, mais juge - Eleveur de renommée Internationale Mr Jean Nargaud, qui me disait " En France sur 18 batteries de solo, 16 reviennent avec des CACT et s'il y a 1 CACIT en jeu alors il est presque systématiquement donné."
Ce juge est peu invité en France car on le trouve trop sévère.
plutôt que de parler de sévérité, je préfère utiliser le Mot EXIGEANCE qui tend vers une Réelle Sélection
( Je recommande par ailleurs à tout Amateur de Setter Anglais d'aller renconter ce juge qui a un Oeil rare et une connaissance de cette race inouie)

Personnellement, j'ai bien compris (ou on m'a fait comprendre) que dans le Breton, c'était comme avec Candide de Voltaire : "Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles"

Cela n'a jamais été ma façon de penser, ma vision et j'ai arrêté depuis pas mal de temps, bien qu'argumentant systématiquement en essayant d'être le + précis et factuel possible de m'échiner...

Je suis passé à autre chose, d'autres races, d'autres catégories, car je suis plutôt d'un naturel curieux et ouvert, préférant l'Echange même (et surtout) animé plutôt que la pensée monolythique

Pour revenir sur d'autres sujets évoqués:
- Mr SUARD: concernant les Braques Français, n'écoutez pas tout ce qui se dit dans le milieu car dans ce milieu on véhicule énormément de fausses informations. Ce que l'on vous a rapporté est FAUX. Daniel MUNINI, Bruno HYTHIER élèvent et présentent des BF, Rémi RIBES en élève depuis peu et en présente, JF Maiques en présente depuis très longtemps, B. Faussurier tous ceux du Président du club et sinon ... quelques autres encore mais loin d'être tous
- Prognatisme: LERRY setter anglais conduit par Giorgio BALDONI que les cynophiles s'intéressant à la Grande Quête et au Setter Anglais doivent connaitre était prognathe et a ...reproduit donnant 2 des + grands setters anglais de tous les temps, Radentis NOMAR et 1 autre dont je ne me souviens plus à l'instant donné mais peu importe, que l'on retrouve dans de nombreux pédigrees...
YALTA de Coriam Setter anglaise CH Grande Quête,prognathe a donné sur sa 1ère portée de 3 chiots 1 chienne Double Vainqueur Coupe d'Europe de Grande quête , CH GQ + 1 Trialer de GQ
sur sa 2ème portée comprenant 2 chiots , 1 mâle Champion International de Travail, CH GQ et Vainqueur Open de France de GQ.
aaah j'oubiais tous les chiens descendants dont je parle, ont de ...Bonnes Dents !

Tout cela pour dire que l'Elevage, cela ne consiste pas seulement à éradiquer des défauts, c'est aussi savoir prendre des risques pour faire un tri sans concessions ensuite, ce que ces éleveurs ont fait et continuent à faire car il est prouvé une incidence génétique sur au minimum 8 générations

cela je ne l'ai pas appris dans les livres, mais en échangeant beaucoup, énormément avec e + de personnes possibles et qui savent pour l'avoir expérimenté

Car si on suivait certains alors ces chiens là n'auraient jamais été utilisés et cela aurait été une perte pour la race vu la qualité de leur descendance

_________________
Jacques Morrier
Chasseur avant tout et surtout ... avec des chiens bien sûr.

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCEQFjAA&url=http%3A%2F%2Fdomaine-de-fayet.chiens-de-france.com%2F&ei=h8eHVerUG8WLsAG1-6nYDA&usg=AFQjCNHjl95fBFU5o7LYUV0bGzhJrCX8rw&bvm=bv.96339352,d.ZGU


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 07 Jan 2018, 06:58 
Hors ligne
Bretonnier des sommets
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mai 2011, 10:07
Messages: 849
Bonjour.
Monsieur Morrier, j ‘écris ce que j’ai vu, des braques Français, j’en ai vu quelques-uns, qui au printemps, sur perdreaux ou bécassines, sont tout à fait performants, avec des arrêts de marbre et des envergures de quête qui n’ont rien à envier aux chiens Britanniques !
Ce que je veux faire remarquer, nous arrivons dans une certaine démesure, la différence qui existait entre continentaux et Britanniques se réduit de plus en plus ! Ce qui n’est pas forcément une bonne chose, ça ne va pas dans le sens de chiens pour la chasse, ce que recherche normalement le chasseur (commun).
Au sujet du prognathisme et des chiens qui sont devenu champions, qui ont bien reproduit, je ne conteste pas, un chien peut être prognathe et très bien reproduire, vous citez, monsieur Morrier, des exemples, qui démontre que prognathisme et reproduction ne sont pas forcément incompatible ! Ce que je voulais écrire, c’est qu’il existe un Standard, avec des critères de non-confirmation, le prognathisme en est un, malgré ça, des chiens ont étés confirmés et sont devenu champions de travail ! J’avoue que ça me pose un sérieux problème, qui a confirmé ces chiens ? Ce n'est normalement pas difficile de le savoir, il suffit de regarder dans les archives de la Société Centrale Canine, à moins que comme pour le Crédit Lyonnais, il y a quelques années, le siège social avait brûlé, à ma connaissance les archives de la Canine n’ont pas brûlé ?

Je vais ajouter une parenthèse, la raréfaction du petit gibier, est peut-être une des raisons, pour laquelle les chiens continentaux, ont des quêtes, qui se rapprochent de plus en plus des races Anglaises ?

Cordialement.

_________________
Dominique Suard.


Haut
 Profil  Pas de position géographique communiquée  
 
MessagePosté: 07 Jan 2018, 08:15 
Hors ligne
Bretonnier des sommets
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Déc 2006, 11:02
Messages: 563
Localisation: hérault
dom a écrit:
Je vais ajouter une parenthèse, la raréfaction du petit gibier, est peut-être une des raisons, pour laquelle les chiens continentaux, ont des quêtes, qui se rapprochent de plus en plus des races Anglaises ?
Cordialement.

D'accord avec vous Dom, la raréfaction du gibier est certainement une des causes, l'effet étant que les chasseurs vont chercher des chiens et les sélectionnent sur une prise de terrain de plus en plus importante et c'est valable en field aussi...
Avec des chiens qui prennent de plus en plus de terrain, ce pose aussi la question de la vitesse, avec des chiens qui vont plus vite, est-il possible que ce soit aussi une explication qu'ils courent de moins en moins dans le style?

A+

E.B

_________________
Benoît Eric


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 07 Jan 2018, 12:40 
Hors ligne
Docteur es Epagneul Breton
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mai 2005, 14:19
Messages: 1141
Localisation: Québec, Canada
Je pense qu'il faut revenir à l'essentiel : notre Breton fut à l'origine et devrait rester fondamentalement un bécassier. Certes, en bon chien polyvalent, il a su s'adapter à plusieurs autres gibiers, mais son essence même est celle d'un braco bécassier, il ne faudrait jamais l'oublier.

Par ailleurs, il ne faut pas confondre «aptitude à prendre du terrain» et «qualité de trouveur». Si le gibier est rare, il faut alors primer des chiens TROUVEURS et non pas ceux qui font les plus longs lacets. Et j'y reviens toujours, pour déterminer, sélectionner et primer les chiens les plus trouveurs, il faut que les fields se tiennent le plus possible sur du gibier sauvage, sinon sur du gibier naturel. Sacrifier le style inhérent à la race pour une question d'étendue de quête, c'est se tirer dans le pied et c'est mettre notre petit cob en péril pour des questions de «mode». Attention, le message devra parvenir jusqu'aux instances du club de race (et il semble que ce soit le cas pour plusieurs autres clubs de races continentales)...

_________________
Le meilleur ami du chasseur


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 07 Jan 2018, 13:16 
Hors ligne
Bretonnier des sommets
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Déc 2006, 11:02
Messages: 563
Localisation: hérault
Bonjour Monsieur Morin,

Pour trouver il faut chercher, le chien qui cherche sur un plus grand périmètre a plus de chance de trouver lorsque le gibier se fait rare...

A+

E.B

_________________
Benoît Eric


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 07 Jan 2018, 13:33 
Hors ligne
Docteur es Epagneul Breton
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mai 2005, 14:19
Messages: 1141
Localisation: Québec, Canada
Benito a écrit:
Bonjour Monsieur Morin,

Pour trouver il faut chercher, le chien qui cherche sur un plus grand périmètre a plus de chance de trouver lorsque le gibier se fait rare...

A+

E.B


...d'accord, mais j'ai vu certains chiens à longue quête qui courent sans chercher, qui courent pour courir, donc qui courent sans trouver...

_________________
Le meilleur ami du chasseur


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 07 Jan 2018, 13:46 
Hors ligne
Maître bretonnier

Inscription: 14 Fév 2014, 19:20
Messages: 348
Benito a écrit:
Pour trouver il faut chercher, le chien qui cherche sur un plus grand périmètre a plus de chance de trouver lorsque le gibier se fait rare...


Bonjour Benito,
je pense que c'est une erreur de voir les choses comme ça. Un chien qui va vite et loin laissera également un grand nombre de gibier derrière lui.
Je rejoins complètement la nuance de Monsieur Morin entre un chien qui prend du terrain et un chien trouveur.
Il a bien d'autres qualités que la vitesse et ses qualités sont souvent une caractéristique de notre breton : le côté viandard, l'intelligence sans parler bien évidemment du nez que doit posséder chaque chien d'arrêt.


Haut
 Profil  Pas de position géographique communiquée  
 
MessagePosté: 07 Jan 2018, 15:54 
Hors ligne
Bretonnier des sommets
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Déc 2006, 11:02
Messages: 563
Localisation: hérault
Je suis d'accord avec vous Monsieur Morin, j'ai vu beaucoup de chiens qui courent pour courir, et d'ailleurs lorsqu'ils arrêtent, ils sont plus arrêtés par le gibier que l'inverse ou courent sans trouver.

A+

E.B

_________________
Benoît Eric


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 07 Jan 2018, 16:26 
Hors ligne
Bretonnier des sommets
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Déc 2006, 11:02
Messages: 563
Localisation: hérault
Gwen a écrit:
Benito a écrit:
Pour trouver il faut chercher, le chien qui cherche sur un plus grand périmètre a plus de chance de trouver lorsque le gibier se fait rare...


Bonjour Benito,
je pense que c'est une erreur de voir les choses comme ça. Un chien qui va vite et loin laissera également un grand nombre de gibier derrière lui.
Je rejoins complètement la nuance de Monsieur Morin entre un chien qui prend du terrain et un chien trouveur.
Il a bien d'autres qualités que la vitesse et ses qualités sont souvent une caractéristique de notre breton : le côté viandard, l'intelligence sans parler bien évidemment du nez que doit posséder chaque chien d'arrêt.


Gwen, je vois les choses comment?

Le sujet de départ il me semble est sur les allures des continentaux en field. Relisez mon propos, je pose la question concernant la vitesse comme étant peut être une des raisons qui fait que les chiens courent de moins en moins dans l'allure de leur race. La vitesse étant liée avec une plus grande prise de terrain, car dans un temps imparti si un chien doit rester au contact, il faudra qu'il aille plus vite.

A+

E.B

_________________
Benoît Eric


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 07 Jan 2018, 16:56 
Hors ligne
Maître bretonnier

Inscription: 14 Fév 2014, 19:20
Messages: 348
Je voulais juste dire qu'à mon sens c'était une erreur de penser qu'un chien qui cherche sur un plus grand périmètre trouvera plus de gibier.
Pour le reste je n'ai pas la compétence pour prendre part au débat.


Haut
 Profil  Pas de position géographique communiquée  
 
MessagePosté: 07 Jan 2018, 20:50 
Hors ligne
Champion

Inscription: 20 Oct 2017, 15:07
Messages: 72
" Et j'y reviens toujours, pour déterminer, sélectionner et primer les chiens les plus trouveurs, il faut que les fields se tiennent le plus possible sur du gibier sauvage, sinon sur du gibier naturel "

Je suis entièrement d'accord avec vous Mr Morin mais dans ce cas plus de Field sur Gibier Tiré ... et alors là vous allez avoir une levée de bouclier d'énormément de Club du 7 ème Groupe ... car il faut être clair et réaliste c'est la seule façon pour eux d'avoir des chiens Champions.


Haut
 Profil  Pas de position géographique communiquée  
 
MessagePosté: 07 Jan 2018, 21:13 
Hors ligne
Champion

Inscription: 20 Oct 2017, 15:07
Messages: 72
"Sacrifier le style inhérent à la race pour une question d'étendue de quête, c'est se tirer dans le pied et c'est mettre notre petit cob en péril pour des questions de «mode»"

"j'ai vu certains chiens à longue quête qui courent sans chercher, qui courent pour courir, donc qui courent sans trouver..."

"je pense que c'est une erreur de voir les choses comme ça. Un chien qui va vite et loin laissera également un grand nombre de gibier derrière lui.
Je rejoins complètement la nuance de Monsieur Morin entre un chien qui prend du terrain et un chien trouver."


Je suis 100 % d'accord avec Messieurs Morin, Gwen et Benito.
La remarque est particulièrement vraie depuis quelques années au sujet des setters anglais qui courent beaucoup plus qu'ils ne chassent .
Ce n'est pas le chien qui bloque l'oiseau ... mais l'oiseau qui bloque parfois le chien.
En tous cas c'est ce que je vois sur les terrains où je chasse ...
Beaucoup vont me dire qu'il ne faut pas généraliser ..
Je passe régulièrement derrière des équipes de setters ... et je vous assure que je lève trés trés souvent des bécasses.

Mais revenons à nos moutons et n'oublions pas le thème du post : Les allures des continentaux en field !


Haut
 Profil  Pas de position géographique communiquée  
 
MessagePosté: 07 Jan 2018, 21:26 
Hors ligne
Champion

Inscription: 20 Oct 2017, 15:07
Messages: 72
Mr Benito vous écrivez à juste titre :
"je pose la question concernant la vitesse comme étant peut être une des raisons qui fait que les chiens courent de moins en moins dans l'allure de leur race. La vitesse étant liée avec une plus grande prise de terrain, car dans un temps imparti si un chien doit rester au contact, il faudra qu'il aille plus vite."

Vous êtes sans doute malheureusement dans le vrai ...
Mais ce n'est pas satisfaisant sur le fond.
Car dans ce cas si on veut raisonner par l'absurde : il ne peut y avoir un jour plus qu'une seule race "hybride" ... puisque toutes les quêtes des chiens se ressembleront ... et même pire peut-être qu'ils iront de plus en plus vite et de plus en plus loin ...
Mais ne pensons pas cette hypothèse
Soyons raisonnables et responsables.
Les fields ne doivent pas pousser, je trouve, à de telles aberrations ...
Cela va à l'encontre de son but premier : sélectionner les meilleurs géniteurs pour obtenir les meilleurs chiens de chasse dans sa race.
Les fields sont des épreuves magnifiques et indispensables à ce titre mais un breton ne doit pas quêter comme un braque qui ne doit pas quêter comme un korthals qui ne doit pas quêter comme un épagneul français ...
C'est une richesse d'avoir autant de races.
Mais elles ne doivent pas se ressembler.
En tous cas c'est mon point de vue ... et j'espère qu'il sera aussi celui de beaucoup de passionnés.


Haut
 Profil  Pas de position géographique communiquée  
 
MessagePosté: 07 Jan 2018, 23:04 
Hors ligne
Bretonnier des sommets

Inscription: 19 Mai 2004, 11:53
Messages: 872
Localisation: Loiret 45700 - France
Je crois qu'i y a un Amalgame important fait entre plusieurs choses:

- La vitesse et le style sont 2 choses bien distinctes: ce n'est pas parce qu'un chie courre + vite qu'il est + styliste et inversement. On a justement trop souvent confondu rapidité de galop et ...style car + un chien va vite, + il est difficile à l'oeil humain de bien percevoir son galop.
A ce titre, j'avais fait des photos lors du barrage d'un OPEN de France remporté par Alpha de la Vallée Occitane EBF . Photos de Bretons en rafale qui décomposaient le galop. par rapport à "mon" oeil humain, le résultat des photos donnait un résultat tout autre qui en étonna bon nombre.

- Envergure de quête et trouveur: là encore attention à ne pas tout mélanger. 1 trouveur ...trouvera quelque soit son envergure de quête et je dirais même un chien intelligent doit savoir s'adapter et trouver aussi bien le gibier à 10 m qu' 50, 100 m. L'important pour un chien de chasse, à mes yeux n'est pas celui qui trouve 10 bécasses quand il y en a plein MAIS celui qui trouve LA bécasse quand il n'y en a qu'1
En raisonnant MATHEMATIQUEMENT, un chien qui couvre plus de terrain qu'un autre a plus de probabilité de trouver + de gibier si c'est un chien efficace.

- Longue quête ? Courte Quête ? Mr Morin j'ai vu des chiens de courte quêté bien incapables de trouver du gibier. La distance de quête n'a RIEN à voir avec les qualités de trouveur

Mr Benoit, je ne partage pas votre avis, pour avoir bonnombre d'Amis Chasseurs qui se moquent éperdument des concours bien qu'y étant allés, trouvant que cela n'a rien à voir avec la chasse. Les qualités premières qu'ils recherchent sont : 1/ trouver du gibier 2/ l'arrêter 3/le rapporter et 1-2-3 dans TOUT biotope y compris les + difficiles
En aucune façon j'en ai entendu 1 demander un disatnce de quête

Mr Morin , le breton est surtout , plutôt qu'un bécassier, un vrai chien de ferme ici en France et un bon lapinier. Les meilleurs pour ma part sont d'ailleurs ceux qui sont bons sur les lapins, foi de chasseur !!
Et contrairement à bon nombre d'idées reçues, ceux là peuvent briller en Printemps, je l'ai vu chez d'autres comme Joseph Maerten notamment dont tous les chiens sont mis au lapin dans son bois et chez les miens dont les premiers chassaient lapins et lièvres et pour la plupart en concours ne m'ont jamais posé de soucis là dessus.


En conclusion, c'est la morphologie qui influera directement sur le style.
Ainsi, beaucoup savent que + un breton sera grand + il lui sera difficile, à quelques exceptions près de courir en style

_________________
Jacques Morrier
Chasseur avant tout et surtout ... avec des chiens bien sûr.

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCEQFjAA&url=http%3A%2F%2Fdomaine-de-fayet.chiens-de-france.com%2F&ei=h8eHVerUG8WLsAG1-6nYDA&usg=AFQjCNHjl95fBFU5o7LYUV0bGzhJrCX8rw&bvm=bv.96339352,d.ZGU


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 08 Jan 2018, 04:16 
Hors ligne
Docteur es Epagneul Breton
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Mai 2005, 14:19
Messages: 1141
Localisation: Québec, Canada
J.MORRIER a écrit:
1) - Longue quête ? Courte Quête ? Mr Morin j'ai vu des chiens de courte quêté bien incapables de trouver du gibier. La distance de quête n'a RIEN à voir avec les qualités de trouveur

2) Mr Morin , le breton est surtout , plutôt qu'un bécassier, un vrai chien de ferme ici en France et un bon lapinier. Les meilleurs pour ma part sont d'ailleurs ceux qui sont bons sur les lapins, foi de chasseur !!

3) En conclusion, c'est la morphologie qui influera directement sur le style.
Ainsi, beaucoup savent que + un breton sera grand + il lui sera difficile, à quelques exceptions près de courir en style


1) => On s'entend là dessus, la distance de quête n'a rien à voir avec la qualité de trouveur, c'est exactement la conclusion à laquelle je voulais en venir.

2) => Ici, au Québec, il arrive à l'occasion que nos chiens rencontrent des lièvres en situation de chasse, et nous apprécions les sujets qui arrêtent bien le poil, mais ce n'est pour nous que TRÈS accessoire.

3) => Attention! J'ai eu la chance de chasser avec un ami bretonnier français qui venait régulièrement au Québec dans ma région pour chasser la bécasse et la gélinotte. Ce fut mon premier contact avec des bretons ultra petits, comme nous n'en avions jamais vu auparavant, habitués que nous étions aux sujets costauds issus des élevages étasuniens. Mon ami français chérissait ces petits sujets, souvent des femelles, qu'il disait «malines comme des petits singes». Je dois reconnaître qu'en effet, ces petites bretonnes compensaient leur petite taille par une intelligence, une ardeur et une vivacité remarquables, mais à mes yeux, cela n'en faisait pas pour autant de bonnes représentantes du type breton, du moins tel que je le concevais. Il est certain que nous ne pourrions pas demander à ces «petites» de nous accompagner, par exemple, à la chasse et au rapport des oies blanches ou des bernaches. Je soupçonne d'ailleurs que certaines lignées françaises reproduisent des femelles franchement trop petites, sous le standard de la race, et cela ne me semble pas souhaitable, même si leur quête est parfaitement inhérente au standard de travail de la race. Si je devais choisir de faire reproduire une femelle miniature juste parce qu'elle est bien «bretonne», j'hésiterais beaucoup. J'en possède justement une, marron tricolore, qui a de très belles qualités de chasse et une allure parfaitement bretonne, mais que je n'ai jamais fait reproduire, parce qu'elle est plus d'un cm sous le standard...

_________________
Le meilleur ami du chasseur


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 08 Jan 2018, 07:14 
Hors ligne
Bretonnier des sommets
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mai 2011, 10:07
Messages: 849
les Field de printemps, dans les blés, sont un des moyens les mieux adaptés, pour juger des qualités de style, de nez, mais aussi et surtout (comme l’écrit Robert Morin) la qualité de trouveur, qui est somme toute, la qualité majeure, de tout chien de chasse et notamment de notre épagneul Breton .
Oui, l’épagneul Breton est un chien « bécassier » sa morphologie l’avantage, il passe partout, c’est bien pour ça, qu’il reste le chien préféré de bon nombre de nos nemrods .
Dans le bois, la forêt, c’est là qu’il excelle à la recherche de la bécasse, ou celle des faisans ( sauvages), pour ceux qui ont la chance d’en avoir ?
Les Field, particulièrement ceux de printemps (perdreaux et bécassines) restent à mes yeux des épreuves de sélection majeures, pour repérer, les chiens qui ont potentiellement des qualités au-dessus de la moyenne, pour éventuellement engendrer des chiens de chasse de haut niveau, c’est comme ça, que je vois l’utilité des concours, je suis un fervent défenseur de ces manifestations, à condition qu’il reste du gibier (sauvage) .
D’autre part, un chien peut être rapide, avoir une quête étendue et être dans les allures, ses critères réunis, font qu’un chien est brillant, j’ai déjà écrit, l’allure de notre Breton et essentiellement liée à sa construction, c’est primordial, un Breton long ne peut pas courir dans l’allure Bretonne, ça me paraît être d’une logique implacable .
Le port de tête, est un des éléments importants dans le style, pour faire de la sélection, tout au moins pour les concours, un chien avec un port de tête bas, ne réussira jamais une grande carrière en Field, pourtant, j’ai vu des chiens avec des ports de têtes bas, prendre des points et être des chiens trouveurs, comme quoi, il ni à pas qu’une vérité, dans le blé au printemps il vaut quand même mieux présenter un chien, avec un port de tête au-dessus de la ligne de dos, c’est même indispensable pour figurer honorablement au concours.
J’entends souvent dire, que la vitesse est normalement proportionnelle avec le nez, ça c’est de la théorie, en pratique, il en est autrement, j’ai vu des chiens courir et courir, ne jamais arrêter, ou si peu, un couple de perdreaux complaisant de temps en temps, la non plus, ça ne va pas .
Le grand champion, c’est le chien qui réunit toutes les qualités, de nez, de vitesse, d’entreprise, celle de "viandard", trouveur, l’intelligence qui synchronise toutes ces qualités, la puissance de nez, n’a rien à voir avec la distance à laquelle le gibier est arrêté, la puissance de nez, est liée à l’arrêt, qui doit être ferme et verrouillé, sur le gibier, qui est hypnotisé, la seule solution qui lui reste, c’est l'envol, un arrêt comme ça, prouve la maîtrise du chien et l’autorité qu’il a sur les oiseaux .
un des défauts, que l’on voit souvent en Field, c’est justement le manque de décision, quand le chien a une émanation, il arrête, sans verrouiller le gibier, ça peut venir du dressage ? Ce qui entraîne des coulés interminables, qui gâche le parcours, au bout du troisième coulé sans rien montrer, c’est la porte.

Cordialement

_________________
Dominique Suard.


Haut
 Profil  Pas de position géographique communiquée  
 
MessagePosté: 08 Jan 2018, 17:54 
Hors ligne
Maître bretonnier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Mar 2004, 18:26
Messages: 283
Localisation: EURE & LOIR
« Le Style, c’est l’Expression de la Race »
Sélectionner sur les allures est souvent fait au détriment des qualités de chasse.
Il ne faut pas perdre de vue la valeur réelle du chien, et Il faudrait donner avant tout beaucoup plus d’importance à l’efficacité et la maniabilité; rechercher ces chiens ayant un grand nez, la passion de la recherche et beaucoup d’intelligence de chasse. Après je suis un d’accord, un Breton , Breton c’est encore mieux…… Mais il ne sont pas si mal que cela dans l'ensemble…

_________________
Bruno LAPORTE
http://fossesdejaversy.chiens-de-france.com


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 08 Jan 2018, 18:33 
Hors ligne
Bretonnier des sommets

Inscription: 19 Mai 2004, 11:53
Messages: 872
Localisation: Loiret 45700 - France
Mr Morin, je trouve que vous faites des amalgames rapides et néfastes comme par exemple aller jusqu'à prétendre que des sujets de petite taille seraient + intelligent ? NON l'intelligence n'a rien à voir avec la taille comme l'étendue de quête avec les qualités de trouveur

Je crois qu'il ne faut pas tendre vers l'hyper type et les extrêmes mais encore 1 fois ne pas faire d'Elevage en juste éradiquant les défauts. L'Elevage c'est juste un peu plus compliqué que cela et il ne faut pas vouloir écarter 1 sujet d'Exception (j'insiste bien sur le Mot "EXCEPTION) sous prétexte qu'il a un souci de dents (ce mon précédent post) ou de taille. A ce sujet je vous ferai part d'une remarque de Mr Patrick MORIN qui m' dit 1 jour (confirmé par d'autres éléeveurs): il n'est pas rare de constater 1 à 2 cms d'écart sur les mêmes sujets élevés chez un Pro et un Amateur. En y réfléchissant c'est plein de ...Bon sens

Mr Suard, je partage votre paragraphe sur la construction (comme détaillé dans mon précédent post) et son incidence sur le style . pour le reste on s'écarte un peu du sujet, moi y compris )

Pour Bruno Laporte: Opposer Style et efficacité, cela a été fait de tous temps dans toutes les races MAIS il y a pourtant des sujets stylistes et efficaces dans ...toutes les races.
Ce n'est pas ma vision des choses que de vouloir uniquement des chiens efficaces, d'autant plus chez le Breton où ce n'est clairement pas difficile à trouver un chien efficace et maniable.
Quant à prétendre qu'ils ne sont pas si mal que cela, je suis d'accord si l'on fait 1 abstraction TOTALE du Style et qu'on oublie donc que le Style est l'Expression d'une Race, sa signature , celle qui la différencie de toutes les autres.
Après chacun sa vision, son opinion et son degré d'exigeance.

j'en reviens à mon postulat de départ pour oser prétendre que les 2 plus grands Bretons des 30 dernières années par leur style, Expression de Race et Qualité de leur descendance prouvée sur le terrain ont été

EBERT de Keranlouan
R'Vampire du Mas d'Eyraud

Ces 2 origines là, se sont désormais bien dissoutes mais ceux qui en ont eu entre leurs mains (issus de bonnes femelles car le meilleur étalon ne corrigera jamais toutes les carences de la femelle si celle ci est de qualité moyenne) n'ont jamais eu à s'en plaindre et souhaiteraient même y revenir.
Malheureusement, ces origines là sont bien dissoutes aujourd'hui. Il subsiste probablement l'un des derniers fils directs de R'Vampire avec Dracula qui a été et est très peu utilisé en ...France !
Et pourtant lui c'est un styliste, suffisamment efficace et dressable pour avoir gagné plusieurs OPEN's comme D'Vice par exemple.

_________________
Jacques Morrier
Chasseur avant tout et surtout ... avec des chiens bien sûr.

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCEQFjAA&url=http%3A%2F%2Fdomaine-de-fayet.chiens-de-france.com%2F&ei=h8eHVerUG8WLsAG1-6nYDA&usg=AFQjCNHjl95fBFU5o7LYUV0bGzhJrCX8rw&bvm=bv.96339352,d.ZGU


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
MessagePosté: 08 Jan 2018, 20:47 
Hors ligne
Champion

Inscription: 20 Oct 2017, 15:07
Messages: 72
Comme le disait Dominique il y a aussi quelque part un lien entre les allures et la morphologie de notre Breton.
Plus ca va ... plus les bretons qui gagnent sont légers ... et parfois un peu longiligne ...

Un grand passionné malheureusement disparu en en voyant certains il y a quelques années ( ... c'était le début ) m'avait dit : " Qu'est ce que c'est que ces bretons, haut sur pattes et sans poitrine ... ils ont des "cannes de serins" ... "
Je crains qu'il ait vu juste ...

Votre avis ?


Haut
 Profil  Pas de position géographique communiquée  
 
MessagePosté: 09 Jan 2018, 01:08 
Hors ligne
Administrateur.

Inscription: 21 Oct 2007, 01:38
Messages: 2715
Localisation: St-Alphonse-Rodriguez, Québec
Gaël Le Boulaire a écrit:
Comme le disait Dominique il y a aussi quelque part un lien entre les allures et la morphologie de notre Breton.
Plus ca va ... plus les bretons qui gagnent sont légers ... et parfois un peu longiligne ...

Un grand passionné malheureusement disparu en en voyant certains il y a quelques années ( ... c'était le début ) m'avait dit : " Qu'est ce que c'est que ces bretons, haut sur pattes et sans poitrine ... ils ont des "cannes de serins" ... "
Je crains qu'il ait vu juste ...

Votre avis ?


Intéressant comme description. Ça me fait malheureusement penser aux American Brittany.

_________________
Michel
meteolanaudiere.com


Haut
 Profil  Voir la position géographique du membre 
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  



Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com

greenmiles v1.1 designed by Team -Programming forum-سيارات للبيع .